À propos des faux prophètes

Méfiez-vous des faux prophètes (Matthieu 7:15). Depuis le début du christianisme jusqu’à aujourd’hui, il n’y a pas eu de moment où cet avertissement ne se soit pas appliqué. Le Seigneur n’a pas précisé de quels faux prophètes il fallait se méfier, car il n’y a aucun moyen de les déterminer. Ils sont aussi changeants que les modes, et chaque saison apporte son lot de nouveautés. Ils apparaissent toujours déguisés en brebis (Matt. 7:15), avec une apparence de bienveillance dans leur conduite et un souffle de vérité dans leurs discours.

De nos jours, leurs vêtements sont cousus de progrès, de civilisation, d’illumination, de liberté de pensée et d’action, de conviction personnelle et non d’acceptation de la foi, etc. Tout cela constitue une couverture flatteuse. Aussi, lorsque vous voyez l’exposition de ces vêtements, ne vous empressez pas d’ouvrir vos oreilles aux discours des prophètes qui en sont revêtus. Observez attentivement, s’il n’y a pas un loup sous cet habit de mouton…

Si bientôt vous remarquez dans les discours des nouveaux prophètes une ombre de contradiction avec l’enseignement du Seigneur, sachez que ce sont des loups prédateurs, et détournez-vous d’eux”

(Pensées pour chaque jour de l’année selon les lectures ecclésiastiques de la Parole de Dieu / Saint Théophane Zatvornik. – M., 2018, p. 241-242).

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir TIKHON sur Tipeee.