Les trois étapes de la repentance.

“Repentez-vous !” – Comment faire ? Trois étapes pour se repentir.

Cette question revient souvent : comment arriver à la repentance ?

Il est nécessaire de comprendre que la repentance n’est pas un état provisoire, mais le résultat d’un travail énorme, d’efforts pendant une longue période.
Il est impossible de se repentir sincèrement sans franchir d’abord quelques étapes, sans prendre quelques décisions et sans se changer soi-même ainsi que sa façon de vivre.

Le repentir est une récompense. C’est la grâce de Dieu envers nous tous pour notre désir d’être meilleurs.

Le chemin de la repentance se compose de plusieurs étapes.

La première étape consiste en un diagnostic honnête sur soi-même. Il faut ici une sincérité absolue : c’est la confession de ses erreurs, de ses passions et la décision d’assumer enfin les responsabilités sur nous-mêmes et dans nos vies, au lieu de tout rejeter sur les autres. Le repentir commence par un regard critique sur soi-même, sans minimiser ni exagérer.

La deuxième étape consiste à affronter notre paresse et nos peurs. En reconnaissant notre imperfection, en considérant le côté inachevé de nos œuvres, nous abandonnons souvent, nous reculons, nous essayons de nous éloigner du travail, refusant le travail en nous justifiant : j’ai vécu d’une certaine manière avant et après et je continuerai à vivre.

C’est peut-être le moment le plus difficile, le tournant, pour nous obliger à travailler pour le bien de nos âmes. Pour le bien de la richesse matérielle, nous sommes prêts à courber l’échine, à dormir trop peu, mais pour le bien de nos âmes, nous sommes paresseux à lever le petit doigt. Le jeûne, la prière, la compassion, l’opposition consciente au mal et la recherche du bien sont des exercices spirituels constants.

Et la troisième étape consiste à se remettre entre les mains de Dieu. Après avoir fait tout ce qui est possible, nous devons faire pleinement confiance à Dieu. Et Lui-même nous donnera au moment opportun le sentiment de repentir, qui change notre âme et notre vie.

Source : http://voskrcerkov.ru/2021/03/18/57992/

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir TIKHON sur Tipeee.