Projet “Livre manuscrit : tradition et modernité”


En février 2021, avec le soutien du Fonds des subventions présidentielles, le projet «Livre manuscrit : tradition and modernité» du Musée d’histoire et de culture des vieux croyants est lancé, visant à préserver, étudier et populariser le manuscrit slavo-russe, patrimoine présent du XIème au XXème siècle; ce projet comprends des composantes scientifiques, éducatives et de vulgarisation.

outils historiques de l’écrivain

La composante scientifique du projet consiste en la description, la numérisation et l’organisation de l’accès à distance aux matériaux de collections privées de manuscrits slavo-russes de la fin du moyen âge et de l’histoire moderne. Si, ces dernières années, des organisations étatiques ont lancé des programmes pour numériser leurs fonds, un vaste éventail de monuments uniques dans des collections privées n’a cependant pas encore été décrit et reste inconnu de nombreux chercheurs. Au cours de la mise en œuvre du projet, 150 monuments littéraires seront sélectionnés, décrits (en russe et en anglais) et numérisés – depuis les simples fragments de texte éparses jusqu’aux codex complets. Les manuscrits numérisés avec leurs descriptions détaillées seront affichés sur un site spécial et mis à disposition pour un usage non commercial.

Apocalypses illustrés du XIXe siècle de la collection de Viktor Smirnov
Octoèque du début du 20e siècle appartenant au prêtre vieux-croyant Nikolaï Voljankine

Dans le cadre de la partie éducative du projet, des master classes et des conférences ouvertes auront lieu à Moscou et à Borovsk avec la participation de calligraphes, artistes, restaurateurs et chercheurs de l’Université d’État de Moscou, de l’Institut de recherche russe sur le patrimoine culturel et naturel, du Conservatoire d’État de Moscou , du Musée de Moscou, de la galerie nationale Tretyakovskaya et d’un certain nombre d’autres institutions scientifiques, éducatives et culturelles de Russie.

Master-class pour les enfants du calligraphe Andrey Sannikov

Dans le cadre du projet, des articles thématiques de vulgarisation scientifique seront également réalisés et publiés sur le site Web. Les articles aux illustrations multiples et à la bibliographie détaillée sont d’une grande utilité tant pour les spécialistes que pour le grand public intéressé par le patrimoine national de livres et de manuscrits..

Derrière l’alphabet.

Le 24 mai, jour de commémoration des Saints Cyrille et Méthode, Borovsk verra l’ouverture de l’exposition “Livre manuscrit : tradition et modernité” qui présentera des manuscrits créés entre le XVIe et le début du XXe siècle, ainsi que des œuvres de calligraphes contemporains de Moscou et de Saint-Pétersbourg, amateurs et professionnels.

La table de l’écrivain

Au stade final du projet, on procédera à la présentation du site, qui comprendra des documents numérisés de collections privées de livres et de manuscrits, des articles de vulgarisation scientifique, des master classes vidéo et des enregistrements audio de conférences.

Depuis la fin des années 2000 et le début des années 2010, la Russie a activement relancé l’intérêt pour l’art des livres manuscrits traditionnels, y compris les miniatures de livres et la calligraphie historique. Ainsi, ce n’est qu’en 2018-2019 que plusieurs grandes expositions thématiques ont été organisées simultanément dans le pays : “La lumière du jour est le mot du livre” (Ekaterinbourg), “D’Avvakum à Agafia : le livre manuscrit des vieux croyants dans la collection de Maxim Maximov” (Saint-Pétersbourg), “Dessiner des mots” (Moscou) et plusieurs autres. Dans ce contexte, l’attention de la communauté scientifique en Russie et dans le monde entier est rivée sur des collections privées qui sont encore pratiquement non étudiées et inaccessibles à un large éventail de chercheurs. Le libre accès aux éléments numérisés des collections privées permettra aux scientifiques de les utiliser dans leurs publications, ce qui leur fera gagner du temps et leur épargnera des frais considérables de transport, d’hébergement, de photographie, etc. Les récents événements mondiaux impliquant des restrictions de voyage et des fermetures de quarantaine des bibliothèques et des musées ont démontré de façon éclatante l’importance des programmes de description, de numérisation et d’accès à distance aux objets historiques et culturels.

Manuscrits de la collection de Viktor Smirnov

Les nouvelles concernant les événements du projet seront publiées sur le site du Musée d’histoire et de culture des vieux croyants, ainsi que sur les pages du Musée et de l’École de calligraphie historique de l’Institut du patrimoine dans le réseau social Facebook.

Source : ruvera.ru

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir TIKHON sur Tipeee.